L'obstacle originel

Par le Commandant Ashtar
Reçu le 2 février 2008, par Simon Leclerc



Salutations à vous, chers Êtres de la terre. Ici votre fidèle ami, le Commandant Ashtar, accompagné de ces consciences que notre partenaire se plaît à nommer la Fraternité des Étoiles. Ce nom nous convient parfaitement puisque nous formons cette collectivité d’Êtres en provenance de constellations multiples localisées aux quatre coins de l’Univers. Notre réunion dans la Sainte Fraternité est au cœur de notre mouvement actuel… et du vôtre, chers Êtres. Enfants de la terre (vous êtes des enfants de Gaïa, comme nous sommes des enfants de nos constellations d’origine), permettez-nous en ce jour de nous adresser à vous sur un thème particulier que nous nommerons « l’obstacle originel ».

Nous savons que votre cœur souhaite créer cette réalité fraternelle entre tous les humains. Celle-ci semble cependant vous échapper car vous vous sentez parfois dépassés par l’ampleur de l’écart qui existe entre votre monde actuel et celui de vos rêves les plus fous. Mais saviez-vous qu’il ne vous serait pas possible de rêver à ce monde idéal s’il n’existait pas déjà dans une sphère de conscience plus subtile ? L’objectif actuel n’est donc point de manifester ce monde idéal, mais bien de maintenir sa vision la plus pure en place, pour que cette création prenne concrètement forme dans la matière.

Pour qu’une matérialisation dans la 3e dimension puisse se créer, elle doit d’abord prendre forme dans les mondes subtils. Cette règle est immuable chers Êtres, c’est ainsi que toute vie se crée. L’Esprit, associé au germe créateur de l’Âme, oriente une énergie créatrice dans une direction précise, pour manifester instantanément l’objet de la création dans sa dimension la plus pure. Nous avons consciemment employé le terme « instantanément » car nous savons qu’il vous fait réagir. Nous entendons déjà vos pensées nous indiquant que la manifestation sur terre n’est pas instantanée, comme nous semblons le prétendre. Certes, cette réalité (ou cette perspective) fait partie de vos vies. Nous aimerions cependant préciser que pour nous, ce que vous nommez la « pensée magique » et qui vous semble si frivole n’est pas associée à une déconnexion avec notre réalité, mais bien à une conviction que ce mouvement précède la manifestation concrète. Nous orientons la pensée dans une direction en ayant la certitude que la création est instantanée, même si celle-ci n’est pas immédiatement visible à nos yeux.

Dans la réalité tridimensionnelle, là où toute manifestation visible à vos yeux physiques a pris naissance d’abord dans les dimensions pures de l’Esprit associé à l’Âme, un élément vient troubler l’intensité de votre pouvoir de création dans la matière. Si nous demandons maintenant à chacun d’entre vous de nous mentionner ce que vous croyez être cet élément, vous allez probablement exprimer « le doute ». Et vous aurez certes raison, car le doute émet des signaux qui perturbent l’orientation moléculaire de vos créations et annule (ou retarde) en quelque sorte ce que la Source de toute vie en vous est à créer. Mais qu’est-ce qui est à l’origine du doute, chers Frères et Sœurs incarnés ? Vous êtes-vous déjà posé cette question ?

Lorsque vous vous êtes séparés d’avec la Source de toute vie pour expérimenter l’oubli de vos origines universelles, vous avez choisi de vivre cette expérience dans un Univers de libre arbitre. Par amour pour l’évolution, vous avez ainsi offert ce cadeau à l’ensemble de la création. Vous étiez volontaires pour pousser l’expérience de la séparation à son maximum, en incluant cet élément additionnel du libre arbitre dans l’aventure. Avec ce défi supplémentaire, il vous était maintenant possible de CHOISIR de retourner ou non à vos origines universelles. Et ce choix vous appartient encore, chers Êtres incarnés.

Nous aimerions ajouter en même temps que paradoxalement, bien que vous ayez le choix, vous ne pouvez que prolonger l’expérience de la séparation pour un temps (qui peut durer encore des milliers de vies), car un jour ou l’autre, même si vous êtes le dernier à choisir de vous rappeler, l’ensemble de la création supportera votre retour en conscience. Cette voie s’imposera d’elle-même par votre Âme qui est aussi cocréatrice dans cette expérience, ne l’oubliez pas. Mais nous dirions que même si cette aventure humaine est en quelque sorte « balisée » par l’Âme, vous êtes libre de choisir le moment de votre retour.

Nous nous adressons maintenant à ceux et celles qui liront ce texte et qui ont choisi cette voie du retour, même s’ils se questionnent encore à savoir s’ils en seront capables. Rassurez-vous tout de suite, chers Êtres incarnés, votre Âme ne vous permettrait pas d’être en relation avec le souvenir (vague pour le moment) de vos origines universelles, si vous n’aviez pas maintenant la capacité de suivre le parcours du retour à la maison. L’information serait naturellement mise de côté par votre Être, qui n’y verrait aucun intérêt. C’est une forme de protection universelle qui permet de maintenir un équilibre dans l’incarnation, tout en respectant le libre arbitre de chacun.

Ceci ne veut pas dire chers Êtres que tous les excès vous sont permis puisque votre retour est assuré, au contraire. Pour que ceci devienne une réalité tangible, la conscience incarnée doit devenir la principale alliée de l’Âme qui vous trace actuellement la voie du retour à la Super Conscience, votre voie. Cette voie vous amène à être de plus en plus conscient de votre intensité énergétique dans l’incarnation, et par le fait même, vous amène à enraciner vos propres énergies christiques de façon beaucoup plus importante dans le corps physique. Dans ce contexte, l’invitation qui vous est lancée est d’être de plus en plus conscient des éléments qui vous entraînent vers un décentrement, pour que vous puissiez par la suite choisir de les conscientiser (qu’est-ce qui se cache derrière ces éléments?) et de les transmuter. La voie de l’excès ne sert point les Êtres, pas plus que celle de l’ascétisme. Tout comme votre Maître le Buddha l’a exprimé, la juste voie est celle du milieu, celle de l’équilibre. C’est aussi à cet endroit qu’est localisé votre cœur, chers Êtres.

Puisque nous nous adressons spécifiquement à ceux et celles qui liront ce texte, nous aimerions ajouter, à propos de votre retour, que vos Âmes font aussi partie du processus décisionnel, comme nous vous l’avons mentionné. Étant consciemment en relation avec les Énergies hautement vibratoires de cet Univers en expansion (à travers les différentes consciences lumineuses qui vous accompagnent), vous avez déjà choisi la voie du retour à la Super Conscience. Plusieurs Êtres actuellement endormis ont aussi fait ce choix au niveau de l’Âme, et celle-ci va le leur rappeler avec beaucoup d’intensité dans un court laps de temps. Mais ceci est un autre sujet.

Dans le contexte de la collaboration avec votre Âme pour votre retour à la Super Conscience, vous savez qu’elle vous propose doucement, et de façon de plus en plus intense par la suite, une voie qui vous est propre et bien personnelle. Votre Âme connaît votre choix véritable, celui que vous avez effectué avant même de venir vous incarner sur ce plan de conscience. Ce chemin est le vôtre, chers Êtres incarnés. Vous savez que vous en êtes les seuls créateurs et que nous ne faisons que vous accompagner de notre Lumière amoureuse sur cette voie du retour.

C’est d’ailleurs pour cette raison précise que nous attendons toujours d’être invités par vous avant de nous présenter à vos côtés. Cette invitation peut se faire de façon tout à fait consciente, ou inconsciente, comme c’est souvent le cas dans un moment de questionnement particulier avec vous-même. Mais l’invitation précède toujours nos présences parmi vous. Autrement, la règle du libre arbitre, si particulière à ce secteur universel, ne serait plus respectée et nous devrions alors vivre avec les conséquences de nos gestes (Loi de cause à effet). Ceci peut vous surprendre, mais nous sommes nous aussi régis par les mêmes règles karmiques que vous concernant le respect inconditionnel de toute vie et de sa liberté individuelle de choisir. Et si vous n’aviez pas véritablement la possibilité de choisir l’ombre ou la lumière, vous ne pourriez célébrer votre retour à la Super Conscience, car celui-ci vous serait « imposé », en l’absence d’autres choix.

Revenons maintenant au thème central de ce message, soit la manifestation associée au doute, qui nous amène vers l’obstacle originel. Lorsque vous vous êtes séparé de la conscience d’appartenir au Tout, dans le but de vivre cette expérience afin d’enrichir cet Univers, vous avez débuté un processus d’éloignement de vos énergies en abaissant votre rythme vibratoire. Nous ne parlons point d’un éloignement physique, mais plutôt d’un éloignement vibratoire, car vous savez que vous n’avez jamais véritablement été séparé. Mais l’impression de séparation, associée à l’oubli, sont venus colorer votre voyage.

Au moment de la séparation, dans cet espace précis où vous avez amorcé la « descente », un élément imprévu au départ est venu s’ajouter à l’équation. À ce moment, vous aviez encore un souvenir subtil de vos origines associées au Tout, mais vous aviez débuté l’éloignement. Vous conserviez alors le souvenir d’une demeure céleste fort lumineuse et accueillante, mais vous ne compreniez plus les raisons qui vous avaient amené à la quitter. Oubliant que vous avez vous-même « ouvert la porte », vous avez alors interprété que vous aviez été invité à partir, pour une raison qui vous était inconnue. Pourquoi vouloir quitter volontairement une demeure aussi réjouissante ? Cela ne faisait aucun sens.

Ce que nous souhaitons vous transmettre est qu’au moment précis où la « descente » a été amorcée, vous vous êtes alors senti coupable d’avoir quitté la demeure et avez collectivement créé une énergie d’opposition importante qui est venue amplifier la séparation d'avec la demeure céleste. C’est cette énergie qui est à se nettoyer en ce moment, parce que les Êtres incarnés ont repris contact avec leur corps physique et se sont réapproprié l’incarnation. Vous savez maintenant que vous n’êtes point inférieurs aux autres consciences de cet Univers. Vous êtes simplement allés plus loin dans l’expérience de la séparation. Votre retour est assuré, chers Êtres, n’en doutez point. Soyez cependant conscients du rôle que vous avez à jouer dans ce processus et ne versez pas dans la pensée idéalisée où l’Univers réglera tous les problèmes pour vous. Vous êtes l’Univers. Alors, après qui attendriez-vous ?

La conscientisation de cet élément vous amènera à reconnaître que plusieurs humains portent en eux une culpabilité existentielle. Celle-ci est associée au fait de simplement exister dans la forme physique, comme si vous aviez été punis et emprisonnés dans la matière. Chers partenaires incarnés, la clé de votre retour à la Super Conscience s’effectue à partir de la reconnexion avec votre corps physique. C’est lui qui détient toutes les clés des retrouvailles. Cette porte d’accès a été mise en place par la Source de toute vie pour assurer qu’aucun élément de la Création ne soit abandonné dans l’expérience. Vous comprendrez alors qu’il n’est pas possible de retrouver la conscience de vos origines célestes si vous ne retrouvez pas d’abord la conscience de votre Être incarné, dans la réalité tridimensionnelle. Les deux sont totalement reliés.

Chers Êtres, soyez conscients des obstacles qui limitent votre expansion dans la matière en conscientisant votre peur d’y prendre racine. La culpabilité existentielle associée au fait d’être incarné est ce que vous avez nommé le « péché originel », et que nous avons nommé « l’obstacle originel ». Vous ne perdrez point la connexion avec l’Univers en manifestant votre beauté réelle sur ce monde, vous allez plutôt vous y connecter davantage. Par le fait même, vous ouvrirez les portes de la Super Conscience et retrouverez la mémoire de vos origines célestes. Et vous constaterez en même temps que vos doutes auront moins d’emprise sur vos créations, car ils seront compris dans leur contexte plus large.

Soyez doux avec vous-mêmes, dans ce processus de conscientisation. Permettez à ce que ces informations circulent en vous afin de ressentir leur résonance (si elles vous semblent justes ou non). Vous constaterez qu’elles ont des ramifications importantes dans vos vies et qu’elles touchent plusieurs aspects.

Nous vous aimons tendrement et vous accompagnons, sur ce parcours de retrouvailles avec vous-mêmes.

Votre ami intime Ashtar (certains m’invitent même jusque dans leur intimité), accompagné comme toujours de la Grande Fraternité Universelle.

Votre frère, le Commandant Ashtar


--------------------------------------

Reçu le 2 février 2008, par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com)

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci


 

Retour à la page précédente