L'égrégore de l'homme parfait

Par le Collectif Ashtar
Reçu le 2 novembre 2008, par Simon Leclerc

 




Salutations à vous, chers enfants de la Terre,

Nous sommes ravis de prendre ce temps avec vous pour nous entretenir d’un sujet d’actualité grandement sous-estimé sur votre plan de conscience. Nous allons nous adresser en ce jour à l’énergie des hommes, tout en sachant que chaque Être humain porte en lui à la fois l’homme et la femme, peu importe le genre qui caractérise actuellement son corps.

Au cours de vos nombreuses incarnations, vous avez tous été hommes et femmes. Ce message s’adresse donc à l’énergie masculine en chacun de vous. Nous croyons cependant que les hommes qui liront ce texte se sentiront particulièrement concernés par le sujet.

Les modèles homme/femme de vos sociétés sont tenaces et bien implantés. Ils ont été construits graduellement, appuyés sur l’idée que la femme incarne la sensibilité et que l’homme incarne la force. En ce sens, nous n’allons pas contredire ce modèle. Cependant, en occultant le fait que chacun porte en lui l’homme et la femme, vos sociétés ont polarisé des modèles qui n’avaient pas pour fonction de s’opposer, mais plutôt de se compléter. Nous pourrions ici vous présenter les origines de cette séparation, mais nous croyons que le propos n’en sera pas bonifié. Il est plutôt intéressant de comprendre les impacts qu’ont ces séparations sur chaque Être humain et ultimement, sur votre planète entière.

Plus vous avancez sur le parcours du retour à la Super Conscience, et plus vous incarnez vos deux polarités masculine et féminine, que vous viviez dans un corps d’homme ou de femme. En ce sens, nous allons vous proposer ici de poser un regard différent sur le modèle masculin, car son impact sur votre planète est beaucoup plus grand que ce que vous ne pouvez imaginer en ce moment. Nous allons le nommer «l’égrégore de l’homme parfait, fort et invulnérable».

Nous invitons continuellement les humains à identifier en eux leurs zones d’ombre et leurs zones de lumière, afin d’avoir un regard plus juste sur leurs forces et leurs fragilités individuelles. Nous avons déjà mentionné que vos sociétés ont cultivé un modèle de force amenant les Êtres à s’opposer à leurs fragilités, en s’imaginant que s’ils les accueillent objectivement, elles allaient devenir encore plus présentes et envahissantes. Nous proposons donc ici de poser un regard d’amour et de conscience sur vos Êtres, afin justement de vous transformer et de laisser aller ces éléments qui ne vous servent plus. Mais pour les laisser aller, il faut les contempler et les accueillir, sans les juger.

En cultivant le modèle de l’homme parfait, fort et invulnérable, le collectif des hommes de votre planète a nourri en chacun la notion que les fragilités et les sensibilités des Êtres étaient associées à leurs carences. Pour ne pas être carencés, les Êtres humains vont naturellement choisir d’occulter ce qui en eux pourrait les fragiliser. Nous voici donc revenus au modèle de force et de pouvoir que vos sociétés ont associés aux «vrais» hommes.

Dans la période à venir, ce modèle sera grandement remis en question. Vous verrez de plus en plus d’hommes «flancher» et fondre en larmes, alors que leurs repères s’écrouleront littéralement. À ce moment, vous saurez que votre monde est véritablement en train de se transformer lumineusement.

Chaque fois que les hommes acceptent d’exprimer leurs sensibilités et leurs vulnérabilités, ils contribuent à alléger l’égrégore de l’homme parfait. Derrière cette générosité d’Âme et cette transparence, un modèle de vulnérabilité permet de redéfinir le thème.

L’homme parfait existe-t-il? Peut-être chez ces lutteurs et autres hommes forts qui se présentent comme des modèles infaillibles. Et pourtant, certains sont faillibles, puisqu’il y a les gagnants et les perdants.

Vous savez fort bien que le modèle de l’homme parfait, celui qui n’a pas de tristesse, de faiblesse ou de fragilité, n’existe pas. Mais en même temps, il y a des incohérences ici car si vous savez ceci, plusieurs font en sorte que ce soit leur plus grand secret. Devant les autres, c’est l’homme parfait qui doit se présenter, car l’homme imparfait ne mérite pas l’amour et la reconnaissance.

Il y a une invitation ici à ce que ce changement de regard sur l’énergie des hommes serve de matrice guérissante pour la planète entière. Ce thème de l’homme parfait est le dernier bastion de cette humanité, son cheval de bataille et son plus grand défi. C’est l’obstacle numéro Un à la création du Nouveau Monde. Et pourtant, très peu d’humains en sont véritablement conscients.

L’égrégore de l’homme parfait, c’est ce modèle d’infaillibilité. C’est un Être qui n’a aucune émotivité, puisqu’il est au-dessus de tout, y compris de la vie elle-même. Ce modèle désuet, incohérent, dysfonctionnel et inadéquat a servi de base pour créer vos structures sociales entières. Vos concurrences, vos guerres et vos déséquilibres sociaux en sont tous des sous-produits. Même vos technologies modernes découlent de ce modèle: elles se sont séparées du féminin sacré, gage d’harmonie et de respect de la vie dans son ensemble.

Vous ne pouvez sous-estimer l’impact qu’a l’égrégore de l’homme parfait sur votre planète. Il est à l’origine de la mise en quarantaine de votre monde en entier. Pouvez-vous imaginer à quel point il affecte vos vies?

Et si cet Univers a en ce moment l’occasion de s’adresser à vous tous, incluant plusieurs hommes représentant un microcosme du macrocosme problématique, permettez-nous d’insister un peu pour que vous soyez disponible à servir d’intermédiaire. Ce n’est pas que nous ayons des attentes envers vous, mais en même temps, nous souhaitons ici créer une brèche dans la psyché humaine pour que les bases d’un véritable équilibre masculin/féminin se mettent en place sur votre monde.

Si vous, qui choisissez d’entrer dans le Nouveau Monde, n’êtes pas prêt à assumer votre manteau d’Être de lumière portant en lui un nouveau modèle masculin/féminin, nous allons nous questionner à savoir qui le fera?

Vous êtes invité à assumer le fait qu’il y a un Être de force et un Être vulnérable en chacun de vous, un Être d’amour et un Être expérimentant parfois la haine. Celui qui accueille sa haine sera toujours plus équilibré que celui qui la renie, parce que cette haine provient d’un aspect inconscient en lui. Lorsqu’elle se présente, il y a une invitation à poser un regard très sincère sur soi et sur le reflet qui se présente devant. «Qu’est-ce qui me pousse à me sentir si heurté par cet Être? Qu’est-ce que cela me reflète? D’où est-ce que je pars pour avoir si envie de brusquer cet Être?» Voilà un questionnement très intéressant qui redéfinit le thème amour/haine.

Il y a aussi en vous l’enfant intérieur qui se souvient qu’il n’est pas parfait. L’Être qui entend ces mots peut se dire: «certes, nous l’avons entendu tant de fois, nous ne sommes pas parfaits, car un Être parfait pourrait correspondre à un Être réalisé et je ne suis pas réalisé, donc j’ai encore des imperfections». Mais lorsque vous contemplez vos imperfections, vous vous dites qu’il ne faut pas qu’elles transparaissent, puisqu’elles sont toutes petites et juste pour vous. Personne ne doit le savoir, c’est votre secret bien gardé. Mais cette vision vous maintient continuellement dans l’égrégore de l’homme parfait parce qu’elle nourrit en vous l’idée qu’un jour, vous deviendrez parfait en vous débarrassant de toutes vos imperfections. Ce modèle agit comme un mirage s’éloignant continuellement de vous au fur et à mesure que vous vous en approchez.

Ces imperfections cachées créent des guerres au Moyen-Orient, la famine dans le monde et la déforestation de l’Amazonie, car elles nourrissent l’égrégore. L’homme parfait, situé au-dessus de sa sensibilité, prend des décisions séparées de sa féminité. Ces décisions sont directement liées au déséquilibre de votre planète Terre, puisqu’elles ne sont pas appuyées sur un ressenti profond et véritable qui tient compte du lien qui relie chacun avec toutes les formes de vie et l’Univers.

Si vous ne reconnaissez pas en vous l’Être sensible que vous êtes, parfois vulnérable et parfois sûr de lui, vous nourrissez les déséquilibres de ce monde. N’entendez pas non plus que vous êtes responsable à vous seul de ces problématiques. Mais en même temps, vous êtes des clés pour pacifier ce monde, car en pacifiant votre vie et votre regard sur vous-même, c’est tout le collectif de la Terre qui en bénéficie. Il y a donc ici une invitation à la transparence et à la sincérité envers vous-même.

Nous remercions tous les Êtres qui s’ouvrent à exprimer sincèrement leur sensibilité, qu’ils soient hommes ou femmes, car ils contribuent à guérir la planète. Nous remercions les Êtres qui écoutent sans juger, car à ce moment, ils permettent qu’il y ait des couloirs lumineux qui se propagent partout sur ce monde. Ils rayonnent bien au-delà du lieu où ils sont et viennent guérir les couloirs heurtés, brusqués et obstrués de ce monde.

Il y a tant de ces couloirs obstrués sur votre planète. Toutes les guérisons que vous effectuez, si minimes soient-elles, tous les mouvements de sincérité et toutes les expressions de transparence, sont véritablement des valves de décompression pour la matrice Gaïa.

Nous encourageons ces périodes de partage entre vous. En même temps, nous n’insistons pas pour que les Êtres se mettent tout à coup à être continuellement dans des espaces de grande tristesse. Il y a un équilibre à tout. Mais lorsqu’ils se présentent, il y a une invitation à les accueillir, qu’ils émanent de vous ou d’un Être près de vous.

Parfois, l’écoute est aussi guérissante que l’expression, car à travers elle, vous ressentez ce que l’autre vit et vous pouvez vous reconnaître dans ce modèle de sensibilité et de vulnérabilité. «Qu’est-ce que je ressens lorsque j’entends ces mots provenant de cet Être qui me parle de lui? Y a-t-il résonance en moi?» Ne concluez pas trop rapidement que vous ne faites qu’écouter. Une écoute sincère vous amène souvent à découvrir des thèmes plus inconscients en vous qui se manifestent à travers ce que l’autre vous partage. Il y a donc ici une incitation à être dans le ressenti, car ces périodes d’écoute et de partage apportent des guérisons pour tous.

Et si un Être vous heurte de par ce qu’il est, quel aspect de vous heurte-t-il? Est-ce qu’il heurte la lumière en vous ou l’Être blessé et fragile? Il n’y a pas lieu de se juger ici, c’est plutôt une invitation à observer quel aspect de vous est heurté. Et s’il y a réactivité, il y a aussi une invitation à voir quel aspect réagit.

Derrière cet égrégore de l’homme parfait que nous sommes à déstructurer avec vous en ce moment, il y a l’homme imparfait, qui devient parfait de par le fait qu’il accueille son imperfection. L’homme imparfait est donc parfait de par sa nature, car il reconnaît son imperfection et sa fragilité. Voilà que l’homme imparfait devenu parfait s’ouvre à la perfection de cet Univers. Il retourne d’où il vient, dans la conscience de la perfection unie.

Vous portez tous en vous cette perfection imparfaite, ou cette imperfection parfaite. Il sera temps pour vous de l’assumer, car ce n’est pas votre malédiction, au contraire, il s’agit de votre bénédiction. À travers cette sensibilité que vous osez exprimer, vous allégez l’égrégore des hommes parfaits autour de vous. Quand les hommes accueillent leurs imperfections, ils déstructurent ce fléau véritablement tenace sur votre terre, et qui n’a plus sa place dans le Nouveau Monde.

Ce n’est pas un jugement ici, mais une observation. Si vous voulez élever la fréquence Terre et qu’il y a une lourdeur répandue partout sur cette planète, vous n’y arriverez pas sans nettoyer le thème. Il vous faut donc créer un nouveau modèle d’hommes et de femmes plus équilibrés et harmonieux.

La plupart des hommes de votre planète ne comprennent pas qu’ils sont collectivement à l’origine des guerres et des déséquilibres de cette Terre. Comme ils font partie du collectif, ils sont individuellement liés à ce collectif. En touchant un seul Être, c’est le collectif en entier qui est touché.

Si vous apprenez à redevenir imparfait, vous deviendrez véritablement parfait. Ce nouveau modèle d’imperfection servira de base pour restructurer le Nouveau Monde. Celui-ci doit se construire en redonnant à l’énergie féminine sa juste place, car elle doit revenir au centre - non point supérieure, mais au centre - puisqu’elle donne la vie.

Actuellement, l’énergie féminine supporte l’ancienne énergie masculine et elle ne pourra plus le faire longuement. Le masculin sacré doit reprendre sa juste place au côté du féminin sacré. Il doit assumer son rôle de soutien à la vie, et non plus son envie de supériorité et de domination. Le féminin sacré supporte la vie puisqu’il lui donne naissance. Par la suite, le masculin sacré oriente cette vie pour lui donner la force et la vitalité dont elle a besoin. Tout est en parfait équilibre ici. Au niveau Universel, les deux énergies masculine et féminine sont continuellement équilibrées. Il est maintenant temps de ramener cet équilibre sur Terre.

La vie qui supporte la vie doit revenir au centre de la création. L’énergie masculine doit retrouver sa juste place - non pas LA place, mais SA place. L’égrégore des hommes parfaits de votre monde n’est pas la place de l’énergie masculine. C’est une place empruntée, une place d’imposture, qui a été créée à partir d’une volonté d’équilibrer karmiquement un déséquilibre antérieur. L’énergie féminine a eu son lot d’abus elle aussi, n’en doutez pas. Il n’y a donc pas de drame ici, et il ne faut pas entrer dans une voie de culpabilisation. Les anciennes voies qui suggèrent qu’il vous faut continuellement passer d’un extrême à l’autre pour atteindre l’équilibre, comme votre pendule qui se balance, ne vous servent plus.

Vous n’arriverez pas au Nouveau Monde en rendant l’énergie masculine soumise à l’énergie féminine, pas plus qu’en maintenant en place la situation inverse actuelle. La solution est la voie du milieu, celle de l’équilibre. C’est la voie qui redonnera sa dignité à cette planète. Et nous utilisons cette opportunité pour nous adresser au collectif homme de votre planète, via les lecteurs actuels, pour alléger les poids de ce monde. Voilà donc une invitation à assumer qui vous êtes, chers hommes du Nouveau Monde. N’entendez pas ici que ce message s’adresse exclusivement aux hommes, car il concerne la partie masculine en chaque Être. Cependant, les hommes se reconnaîtront plus spécifiquement dans ce message.

Nous sommes ravis d’avoir pris ce temps avec vous. C’est un véritable honneur pour nous d’avoir une telle tribune pour toucher et rejoindre les Êtres de cœur comme vous. Nous vous remercions de votre ouverture qui est très visible de la station d’où nous vous observons.

Nous vous saluons chers amis. Nos énergies ne sont jamais très loin des vôtres vous savez…

Salutations à vous
chers enfants de la Terre

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle


--------------------------------------

Reçu le 2 novembre 2008, par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com)

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci



Retour à la page précédente