Le corps physique et le Nouveau Monde

Par le Collectif Ashtar
Reçu le 7 février 2009 par Simon Leclerc

 



 

Salutations à vous, chers enfants de la Terre,

Nous allons en ce jour aborder avec vous le thème du Nouveau Monde. Certains Êtres croient que celui-ci se présentera comme un enfant prodige; une version idéalisée où tout à coup, la vie sur Terre devient parfaite et paradisiaque. Mais la vérité pourrait être un peu différente.

Il faut comprendre que plusieurs résisteront. Ces Êtres sont profondément attachés aux anciennes façons de faire, même si celles-ci ne les rendent pas heureux. Un aspect d’eux sera prêt à laisser aller l’ancien, mais leur conscience humaine ne l’entendra pas ainsi. Il y aura donc des heurts, des chocs et des pertes de sens pour plusieurs. Et à ce niveau, chers Travailleurs de lumière, il vous faudra reconnaître que votre contribution dans le Nouveau Monde devra être très pointue.

Qu’entendons-nous par là ? Vous ne pourrez y aller de grands enseignements généraux qui touchent les formes, « voilà, il y a l’Âme, il y a le corps physique qui doit être honoré, adéquatement nourri, etc. ». Vous serez invités à être très précis dans les formes d’éclairages que vous offrirez, car les Êtres, dans des états de panique, de crise et de drame, ne seront pas disposés à entendre des concepts généraux. Ils voudront vraiment comprendre pourquoi ils auront une pression si grande au niveau du plexus au moment où vous leur parlerez, ou comprendre pourquoi ils ne font que pleurer du matin au soir, ou pourquoi leurs jambes tout à coup auront cessé de fonctionner normalement, ce qui les empêche de poursuivre leur chemin comme ils le faisaient auparavant.

C’est là qu’ils devront comprendre que leur corps est conscient et que ce corps n’est pas un ennemi à combattre ou à conquérir. C’est un allié qui, dans la période à venir - période qui a déjà débuté – va manifester sa présence avec beaucoup d’insistance. Et le corps physique ne permettra plus que les Êtres le déshonorent.

L’enfant rebelle
Certains pourraient entendre ces mots en ayant l’impression que le corps est un enfant rebelle et capricieux, mais voilà qu’il leur faut comprendre que l’enfant rebelle c’est plutôt eux-mêmes. Le corps est un aspect d’eux qui ne cherche qu’à s’aligner, qu’à se fondre dans l’amour de la Source. Mais l’enfant rebelle, c’est la conscience qui résiste à cette fusion naturelle en empruntant des sentiers chaotiques, alors que la voie principale est si bien pavée. Il sera alors fondamental que les Êtres humains apprennent à se soutenir, à se contenir, pour laisser place à cet aspect plus vaste d’eux-mêmes qui cherche de plus en plus à s’exprimer.

Si les Êtres se laissent aller à actualiser toutes leurs pulsions, voilà que celles-ci deviendront vraiment comme un cheval fou, sans direction et incontrôlable. Alors qu’à la base, avant de devenir incontrôlable, ce cheval est serein et joyeux de par sa nature. C’est un cheval qui a envie d’être un cheval. Il a envie de se nourrir de façon harmonieuse et équilibrée. Il a envie d’être aimé, respecté, de courir dans les prés et de fusionner avec la vie qui l’entoure.

Le respect du corps
Le corps physique devra revenir au centre de cette humanité. Les Êtres apprendront à respecter la vie en respectant leur propre corps. Certains vont utiliser le respect de l’environnement pour respecter leur corps, d’autres vont respecter leur corps pour ensuite respecter leur environnement, mais nous dirions qu’ultimement, tout reviendra au corps.

Cette information ne vous est pas présentée dans le but de suggérer que les Êtres deviendront nombrilistes et centrés sur eux-mêmes, au contraire. Le respect du corps implique le respect de la vie, et le respect de la vie implique le respect des autres corps. Et ces autres corps vont demander le même niveau de respect mutuel. Les humains seront donc invités, dans la période à venir, à replacer le corps physique au centre de leur galaxie, au centre de leur univers personnel. Nous l’avons souvent mentionné, tout le processus ascensionnel dépend de l’équilibre de ce corps physique.

Cohabitation difficile
Les Êtres qui ne seront pas le partenaire de leur corps, s’en faisant parfois un ennemi ou un Être à conquérir, vont avoir de plus en plus de difficulté à cohabiter avec lui sur Terre. Dans une apparence de rébellion, leur corps deviendra de plus en plus dysfonctionnel. Il va en quelque sorte crier son inconfort plus fort qu’il ne le faisait auparavant, parce que la fréquence de la Nouvelle Terre rendra la fermeture intolérable.

En ce moment, les Êtres peuvent rester endormis et leur corps arrive à s’ajuster. Le sommeil est difficile, mais le corps, tel un ami fidèle, réussit à s’adapter. Cependant, dans la nouvelle fréquence de la Terre, le corps aura de plus en plus de difficulté à s’ajuster aux lourdeurs, car celles-ci vont l’affaiblir.

Vous pouvez entendre ces mots au niveau symbolique ou concret, cela nous importe peu. Cependant, si le corps n’arrive pas à s’ajuster aux nouvelles fréquences de la Terre, il va ultimement cesser de fonctionner sur le plan terrestre, pour retourner dans l’immense bassin d’amour universel.

Il n’y aura pas de drame ici, chers amis. Recevez simplement cette observation comme une présentation d’un futur possible pour certains, sans jugement ni urgence. D’ailleurs, vous savez fort bien que les humains, habitués à vivre avec la pression, fonctionnent pourtant difficilement avec elle. Nous ne disons pas qu’il y a urgence. Nous disons simplement que les Êtres qui n’arriveront pas à s’adapter seront affaiblis. Mais sachez en même temps que les ressources et l’aide seront proposées à chacun, et tous seront libres de les accepter ou non.

Victime de son corps
La conscience qui habite le corps, que nous avons aussi associé à enfant rebelle - et nous disons cela avec beaucoup de respect et d’amour - nous ne la jugeons pas. Mais il faut comprendre que lorsque l’Être s’oppose à son corps, celui-ci n’a d’autre choix que de s’opposer à l’Être qui y habite. Et voilà que celui-ci se positionne ensuite en victime dans son propre temple. « Mon corps est fragile, j’ai de la difficulté à l’équilibrer ». Et si l’Être entreprend des démarches pour obtenir de l’aide auprès d’autres Êtres tout aussi séparés de leur corps que lui, il ne recevra comme proposition que de nouveaux moyens pour le conquérir encore plus intensément. On lui proposera des voies toujours plus drastiques, et voilà que le corps, qui crie pour être entendu, le sera encore moins.

Et ce processus, s’il n’est pas inversé, conduira tôt ou tard à l’arrêt de la vie sur Terre. Il y aura donc, dans cette période, des Êtres qui vont être confrontés à l’arrêt de la vie du corps, soit symboliquement, soit concrètement. Mais ne vous inquiétez pas ici, tous seront accueillis et honorés en quittant votre plan terrestre.

Les mouvements d’accompagnement
Chers Travailleurs de lumière, revenons maintenant aux mouvements d’accompagnement que vous souhaitez mettre en place pour aider vos frères et sœurs incarnés. Nous sommes conscients que plusieurs se questionnent encore sur leur voie idéale. Sachez que la période actuelle et celle à venir favoriseront l’émergence de plusieurs nouveaux projets, d’inspirations individuelle et collective. Ceux-ci vous amèneront à concrétiser des mouvements qui n’arrivaient pas à prendre forme auparavant. Voilà qui devrait vous réjouir.

Vous êtes divinement guidés et le serez de plus en plus au cours de cette période. Le meilleur conseil que nous pouvons vous transmettre en ce moment est de suivre les filons que votre Âme et vos Guides vous présenteront.

Il y a aussi des Êtres parmi vous qui ont déjà débuté des projets du Nouveau Monde et qui se demandent pourquoi ceux-ci ne semblent pas prendre leur envol. Sachez, chers Êtres, que le rythme de l’ancien monde ne leur permettait tout simplement pas de naître officiellement. Mais vos actions, soutenues par votre intention pure et l’énergie amoureuse de votre cœur sacré, ont permis aux racines de ces projets de se fertiliser. Maintenant, vous observerez leur déploiement concret, dans la mesure où ces formes sont justes pour vous. Et vous constaterez que des Êtres seront naturellement attirés vers vous. Encore une fois, suivez les filons que la vie vous présentera et vous verrez à quel point vous êtes divinement guidés.

Les accompagnements adaptés
Et voilà que les enseignements destinés aux masses, aux foules, les discours théoriques, ne suffiront plus. Les Êtres vont avoir vraiment besoin d’accompagnement en petits groupes, des suivis très étroits. Beaucoup de détresses ne pourront être transmutées dans le cadre d’enseignements de groupe, de conférences ou de livres. De nombreuses structures d’accueil seront nécessaires pour que ces Êtres puissent être accompagnés individuellement et de façon très pointue, souvent sur des périodes prolongées. Beaucoup d’Êtres vivront des déséquilibres presque instantanés, dans une période suffisamment courte pour que nous puissions vous le mentionner avec insistance.

Et ces Êtres auront recours à des formes d’accompagnement qui, en ce moment, n’existent pas. Celles déjà connues, qu’ils ont l’habitude de consulter, ne seront plus adaptées, car elles seront trop limitées. Et les nouvelles formes plus pointues – celles que vous allez créer - ne sont pas encore demandées par ces Êtres. Voilà donc une magnifique période d’ajustement où vous êtes invités à contempler vos idéaux, tout en vous laissant inspirer sur les étapes et les filons à suivre.

Nous savons que nous adressons en ce moment un thème important pour plusieurs d’entre vous. N’ayez crainte, vous êtes divinement guidés et en serez de plus en plus conscients, plus vous avancerez sereinement sur la route du Nouveau Monde.

Un saut quantique majeur
Certes, vous devez comprendre maintenant que votre humanité s’apprête à vivre un saut quantique majeur, orchestré à partir des stations célestes, et soutenu par les Travailleurs de la lumière « postés » sur Terre. Certains auront l’impression de subir ce saut, alors que d’autres comme vous, qui l’appelez intérieurement avec insistance, vont en bénéficier et se sentir supportés.

Cette humanité va franchir un seuil qui, nous l’avons dit, va bousculer les corps, les vies terrestres et les Êtres. Ce seuil se veut salutaire et aussi dramatique, dans le sens que les Êtres qui resteront attachés à l’ancien, vont vraiment demeurer accrochés à leur radeau qui partira à la dérive. Et s’ils demeurent longuement attachés au radeau, ils constateront bientôt que celui-ci se dirigera vers des chutes. Et à partir d’un certain point, il leur sera impossible de reculer.

Les mouvements spirituels
Quant aux Êtres qui appellent réellement ces changements, nous dirions que certains le font consciemment (nous vous incluons dans ce groupe), et d’autres, inconsciemment. Ceux qui le font inconsciemment souhaitent voir s’installer l’amour et le respect de la vie sur Terre, mais en même temps, ils ne comprennent pas les formes alternatives proposées. Ils sont dépassés par tous les mouvements spirituels qui proposent l’harmonie dans la sensation d’union avec toute vie, car pour eux, leur conditionnement ne leur permet pas d’accepter que Dieu puisse habiter en chaque Être. « Cela serait trop beau », se disent-ils. Ils nomment cela la « pensée magique ». « Ce serait trop magnifique, les Êtres croient en cela parce qu’ils veulent avoir une vie plus gaie, plus joyeuse, alors ils s’imaginent que Dieu vit en eux pour être moins tristes, mais cela est une illusion ». En fait, la véritable illusion est de croire que les Êtres soient séparés de la conscience de l’Univers.

Certes, les Êtres qui pensent ainsi ne s’autorisent pas à sentir la vérité, sous prétexte que cette vérité serait trop magnifique. Et puisqu’elle serait trop magnifique, elle est donc imaginée par des Êtres en mal de vivre, qui se cherchent une raison lumineuse pour supporter leur vie pénible.

Cela est un point de vue intéressant, qui certes se maintient en fonction de certains paramètres. Mais en même temps, cette vision ne tient pas compte qu’en chaque Être, il y a une force vitale qui a son propre plan et qui, tôt ou tard, va amener tous les Êtres à s’ouvrir. Et comment ce processus se vivra ? À travers le corps physique. Pour certains, ce sera le déséquilibre, et pour d’autres, ce sera l’extase.

Les structures alternatives

À un moment, les Êtres ne trouveront plus de solution dans les structures qui les ont sécurisés. Et c’est là que les mouvements qu’ils ont jugés - que vous nommez « spirituels » et que nous nommons « naturels » - leur apporteront des réponses éclairantes. À travers leur corps, ils seront bousculés et confrontés à s’ouvrir à un Univers invisible amoureux qui ne les a jamais abandonnés, mais pour lequel ils se sont séparés.

Ceci ouvrira la porte à de nouveaux types d’enseignements et de formes, qui créeront une ouverture concrète chez les Êtres, ce qui les amènera à vivre davantage d’équilibre. Ils seront alors beaucoup plus en harmonie avec la vie terrestre et comprendront le but sacré de l’Âme et de l’Esprit, dans l’aventure humaine.

La Nouvelle Terre
Et cela chers Êtres, il faudra le reconnaître, car ce moment est proche. Il se présentera dans une forme d’éveil massif où les Êtres se réveilleront collectivement; certains d’un cauchemar et d’autres d’un rêve paradisiaque. Mais tous se réveilleront sur une Nouvelle Terre, qui aura conservé l’ancienne apparence.

Imaginez que nous prenions tous les décors de votre planète, les placions sur une île paradisiaque, et invitions ensuite les Êtres à trouver la sortie des décors, pour se rendre compte qu’ils vivent maintenant dans un paradis terrestre. Il pourrait s’écouler un temps avant que certains n’acceptent même de regarder par la fenêtre, pour vérifier si cela pourrait être vrai. Ils vont sentir qu’il y a eu un déplacement de fréquence et constater que les anciens repères sont absents. Ils résisteront encore quelque temps, alors que d’autres Êtres seront déjà sur l’île à les inviter à sortir des décors.

Dans l’aura de la Terre, il y a bel et bien un saut de conscience en préparation. Il amènera les Êtres à se transformer de fond, en revoyant leurs idéaux et leurs styles de vie. Ils seront invités à laisser aller l’ancien, pour accueillir le Nouveau. Dans cette période, plusieurs mouvements d’accompagnement verront le jour, et les Travailleurs de lumière seront grandement inspirés à les créer.

De nouveaux repères
Soyez attentifs pour ne pas utiliser vos repères de l’ancien monde pour définir votre participation dans le Nouveau. C’est pour cela que vous êtes invités à laisser aller vos balises du passé, qui ne vous servent plus maintenant. Évacuez de vos esprits toute forme de comparaison, pour ne pas projeter votre vie terrestre actuelle vers le futur. « Voilà, je n’ai pas encore développé ce talent, cette qualité, ce don, etc., comment pourrais-je aider ? » Votre définition d’un Être au service dans le Nouveau Monde va considérablement se modifier dans l’avenir.

Sans vouloir vous diminuer, vous n’avez pas en ce moment, à partir de la station terrestre, la capacité et la connaissance nécessaire pour évaluer le parcours de votre Âme. Vous ne pouvez utiliser vos repères actuels pour définir qui vous êtes réellement, car cette vision ne vous sera pas autorisée. Ce n’est tout simplement pas le moment, tout comme notre partenaire est voilé d’aspects de lui qu’il serait inutile de démasquer en ce jour.

Cette information vous est transmise pour que vous compreniez qu’en ce moment, il vous faut agir avec foi et conviction, même si vous ne connaissez pas le plan global de votre Âme. C’est une invitation à sentir ce qui est juste pour vous, sans vous fier aux repères de l’ancien monde.

Votre corps collabore
Les cellules de votre propre corps vous confirment qu’un alignement est juste, lorsqu’elles se mettent à vibrer dans une fréquence supérieure. Dans ces instants, lorsque les cellules s’activent, vous sentez l’appel. Votre conscience constate que les cellules s’activent, et les cellules s’activent parce l’appel est présent. C’est un processus très simple où tous les aspects de vous collaborent au but commun.

Des accompagnements complémentaires
Sachez que plusieurs invitations à participer aux changements du Nouveau Monde vont se présenter, dont certaines vous sont complètement inconnues en ce moment. Et si vous croyez que seuls les enseignants et les guérisseurs y participeront, vous sous-estimez l’ampleur des changements. Ils seront certes présents, mais ils correspondront à l’un des volets qui seront mis de l’avant dans la création du Nouveau Monde.

Chaque volet représente un centre énergétique du corps, et des Êtres vont se consacrer à plusieurs angles d’enseignements, de partages et d’accompagnements, pour chacun d’entre eux. Des Êtres vont s’occuper de l’environnement, des systèmes géopolitiques, économiques, des systèmes au niveau de l’eau, de l’air, du feu et de la terre. D’autres vont s’occuper d’offrir des guidances au niveau de la vie invisible, et voilà que tout un processus d’accompagnement se mettra en place, un peu à la manière d’une ruche d’abeilles parfaitement organisée. Les Êtres se complèteront et graviteront les uns autour des autres, sans jamais occuper le même espace. Il y aura donc une multitude de ressources qui sera proposée.

L’amour de soi
Durant ce processus de transition, utilisez ce temps pour contempler les thèmes de la conviction et de l’autorisation - « s’autoriser à changer ». Ceci vous ramène directement au thème de l’amour de vous, car c’est par cet amour que toute transformation devient possible. C’est à travers lui que l’expérience du Nouveau Monde prend forme.

Les Êtres qui guideront les autres se sont déjà engagés avec eux-mêmes à explorer l’amour, tant envers eux qu’envers leurs frères et sœurs incarnés. L’amour de soi sera donc un déclencheur majeur dans le Nouveau Monde. Et parce que vous deviendrez des modèles d’amour de soi, nécessairement, l’accompagnement que vous offrirez aux Êtres sera teinté de cette intégration.

Nous le répétons, l’amour et le respect de soi seront au cœur de tout ce mouvement de transformation. Par l’exemple, vous offrirez un nouveau modèle de vie aux Êtres qui vous entourent. N’est-ce pas là ce que vous avez toujours souhaité ?

Chers Êtres divins incarnés, votre soif de changement est si grande qu’elle est reçue partout dans l’Univers. Malgré les manteaux d’oubli que vous avez choisi de revêtir temporairement, vous êtes fondamentalement des Êtres d’amour et de lumière. Nous attendons avec enthousiasme le moment où vous reconnaîtrez réellement l’Être que vous êtes. Et à ce moment, vous comprendrez cellulairement que vous et nous provenons de la même Source unique de vie.

Nous vous aimons tendrement chers amis et nous vous enveloppons de nos bras amoureux.

Nous allons maintenant quitter cette forme de communication. Si vous êtes attentifs, vous nous sentirez encore quelque temps à vos côtés, car nous y demeurerons.

Dans l’union des cœurs, salutations à vous

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle


--------------------------------------

Reçu le 7 février 2009 par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com)

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci

 

Retour à la page précédente