Les prisonniers intérieurs

Par le Collectif Ashtar
Reçu le 16 mai 2008, par Simon Leclerc



Salutations à vous, chers enfants de la terre. Nous sommes heureux d’être parmi vous en ce jour (ou au moment où vous lirez ce message).

Sachez d’ores et déjà que nous vous connaissons tous, qui que vous soyez et où que vous soyez actuellement. Nous avons «accès» à vos consciences individualisées à partir de la Matrice Universelle de vie où tout existe dans une forme unifiée. Il ne pourrait en être autrement puisque nous sommes tous UN. Nous savons cependant que dans vos formes incarnées, vous avez plus souvent l’impression d’être séparés. Il s’agit justement d’une «impression», et non pas de la réalité.

Vous et nous formons UN, voilà une vérité immuable. Nous comprenons qu’un écart puisse exister entre le fait de savoir que nous sommes tous UN et le fait de le vivre en tant qu’expérience concrète dans la matière. Accueillez ceci comme une information à contempler, mais faites-le à partir d’un espace en vous qui est ouvert à cette «possibilité». Si vous vous positionnez avec scepticisme et fermeture stipulant à la vie qu’il vous faille voir pour croire, vous risquez d’attendre longtemps. Non pas parce que vous serez puni de votre fermeture, au contraire, mais parce que vous êtes tellement aimé et respecté dans votre expérience de vie que vos choix le sont tout autant.

Cet Univers, qui vous aime d’un amour dont l’ampleur vous est difficilement envisageable en ce moment, respecte votre liberté d’Être au point de vous laisser diriger totalement votre vie. C’est en ce sens que tout ce qui n’a pas accès au registre des «possibilités» dans votre psyché individuelle n’est pas autorisé à entrer dans votre réalité physique. Tout simplement.

Comprenez que ce n’est pas la Source de toute vie qui empêche les nouvelles manifestations «non autorisées» dans votre vie. C’est votre Âme, chers amis. Celle-ci est maintenant entrée dans une nouvelle phase de fusion avec son aspect incarné (l’aspect de vous qui lit ces lignes) et ce faisant, une intensification de votre rythme vibratoire est en train de s’opérer dans vos vies.

Par le passé, les éléments qui ne faisaient pas sens pour vous étaient «tolérés» par votre Être en tant qu’éléments de stimulation transitoire (en attendant en quelque sorte les plus grandes stimulations). Vous voilà maintenant rendu à ce carrefour central de votre vie où une invitation à délester ce qui vous alourdit est fortement ressentie par votre Être. En fait, nous dirions que si vous ne la ressentez pas, votre corps vous le rappellera.

N’entendez pas ici que vous vivrez une forme de punition cosmique pour ne pas avoir «écouté» les messages de votre Âme. Il faut comprendre que dès qu’un Être choisit le parcours ascensionnel (vous l’avez choisi puisque vous y êtes), une augmentation du rythme vibratoire se met alors progressivement en place dans sa vie. Cette augmentation vibratoire, qui s’accélère de plus en plus en ce moment, l’oblige en quelque sorte à s’aligner avec la vie dans les sphères supérieures d’Amour et de Conscience. Dans ces vibrations élevées, tout élément d’incohérence est aussitôt enveloppé d’Amour, pour être transmuté en pure Lumière Divine. S’il y a résistance ou attachement face à cet élément en transformation, une forme de cristallisation se met en place et l’Être la ressentira comme un affaissement subit de son rythme vibratoire.

Vous savez que vous êtes à l’origine de toutes les expérimentations de votre vie. Le fait que vous n’en soyez pas entièrement conscient ne peut servir de prétexte pour justifier les comportements qui ne vous servent plus dans la matière. L’équilibre est parfait. S’il y a une résistance à laisser aller ou un attachement à une énergie qui cherche à se libérer, la forme ainsi cristallisée offrira de plus en plus d’opposition à l’Être, afin qu’il puisse la conscientiser et s’en libérer.

Il ne sert à rien d’entrer en guerre ouverte avec les différents maux de vos sociétés. Sachez plutôt les accueillir et les reconnaître comme des reflets de vos maux intérieurs. Ils accomplissent merveilleusement bien leur mandat en vous présentant des aspects de vous dans une forme palpable et concrète à vos yeux. Quel merveilleux équilibre, n’est-il point! Il n’y a aucune victime, il n’existe que des créateurs en pleine expérimentation dans la matière.

Certains Êtres ne sont pas sensibles (pour le moment) aux fréquences vibratoires. Cependant, vous pouvez tous ressentir une variation dans le rythme vibratoire qui vous entoure lorsqu’elle se présente. Les basses fréquences sont associées à des impressions de lourdeur, d’angoisse, de négativité, etc.

Si vous ressentez des pertes de vitalité dans la matière, observez les éléments de votre vie qui ne font plus sens pour vous. Vous entrez souvent en relation avec ces éléments au moment même où votre rythme vibratoire s’affaiblit. Ces éléments cherchent actuellement votre lumière amoureuse pour se transformer. Ne cherchez pas dans les méandres de votre inconscient ou dans des expériences mystiques, ils sont tout près de vous. Vous les côtoyez au quotidien. Il se peut que ce soit votre travail, certaines relations, un attachement à des lieux de vie, des biens matériels, des dépendances alimentaires, sexuelles, etc. L’invitation ici n’est pas de tout transformer en un seul jour, mais d’offrir votre regard amoureux à ces éléments de votre vie qui ne font plus sens pour vous. Une fois éclairés de votre amour inconditionnel, ils se transforment. Dès que vous les occultez, vous les renforcez.

Les gens ont souvent peur de nourrir l’ombre en eux s’ils s’y abandonnent. Sachez que c’est précisément ce refus d’offrir un regard lucide et amoureux à vos parts d’ombre qui fait en sorte qu’elles ont toujours autant d’impact dans vos vies. En entrant dans votre temple intérieur sacré, accompagné des Maîtres Ascensionnés, permettez-vous d’être simplement présent à vos ombres intérieures. Observez-les objectivement, sans les juger ni les occulter. Demeurez présent avec vous-même, dans cet espace sacré du Cœur. Rassurez-vous, vous ne perdrez pas vos repères humains et ne deviendrez pas ombrageux, au contraire. Vous deviendrez Maître de votre vie, et l’ombre et la lumière en vous s’équilibreront au niveau du Cœur.

Comprenez que vos ombres intérieures sont vos prisonniers. Elles vivent dans la prison de votre Être, gardées par votre personnalité, cet aspect de vous que vous croyez être dans la matière et qui vous définit en tant qu’humain. En maintenant vos ombres fermement en place, vous nourrissez vos bourreaux intérieurs qui, à leur tour, nourrissent vos polarités et vous emprisonnent dans une vision de vous-même dualiste et limitée.

Il est intéressant de constater que vos prisons tridimensionnelles n’ont jamais été aussi remplies. Ce sont les reflets de vos prisons intérieures. Vos sociétés contemporaines devront éventuellement se pencher sur cette question, car vous avez déjà pu constater que l’emprisonnement physique n’apporte pas de transformation durable aux Êtres. Quant à l’aspect punitif du geste (l’Être doit payer pour son geste), vous découvrirez des façons beaucoup plus lumineuses de responsabiliser les Êtres face aux conséquences de leurs actions. Qu’il y ait emprisonnement ou non, sachez qu’un équilibre divin est toujours en place dans l’Univers. Non pas une punition visant à nourrir un sentiment de vengeance collectif, mais bien un équilibre juste et parfait, dans un Univers amoureux et conscient.

En cette période de rapide élévation du rythme vibratoire du collectif humain, nous vous invitons à éclairer vos ombres intérieures de votre lumière consciente et amoureuse, afin de les laisser partir. Acceptez de leur rendre la liberté qu’elles méritent. Vos prisonniers intérieurs vous ont bien accompagné jusqu’ici dans la dualité, mais ils ne vous servent plus maintenant, alors que le processus ascensionnel est réellement enclenché. Ils ne pourront vous suivre dans leur forme actuelle et méritent que vous les laissiez partir. Rendez-leur la liberté en les offrant à la Matrice Universelle de vie, à votre Mère Terre Gaïa et à la Source de toute vie.

Le temps des confrontations avec vous-même est terminé. Accueillez vos parts d’ombre intérieure comme des aspects de la création, au même titre que les aspects lumineux en vous. Rien n’est vraiment bon ni mauvais. Il n’y a que des expériences qui permettent de vous découvrir, de vous explorer sur ce parcours «d’oubli» de vous-même. Si vous voulez vous «rappeler» qui vous êtes réellement, vous n’y arriverez pas en occultant des aspects de votre expérience humaine. Il vous faut tout inclure, votre ombre autant que votre lumière. Ce faisant, vous emprunterez réellement la voie du milieu, celle qui vous mènera à la réalisation de votre Être.

Comme nous l’avons mentionné à plusieurs reprises, les Maîtres ne sont pas devenus Maîtres en devenant parfaits. Ils sont devenus Maîtres en aimant totalement leurs imperfections.

Chers enfants de la terre, vous avez attendu si longtemps pour cette ultime transformation de votre Être. Maintenant que vous y êtes, allez-y. Libérez vos prisonniers intérieurs et laissez émerger en vous le Nouveau Monde, celui de vos rêves les plus fous. Vous verrez alors vos vies se transformer totalement, par la présence magique de votre Âme sur terre.

Le Dieu de cet Univers déploie maintenant toute son intensité à travers vous, puisque ce Dieu c’est vous, dans votre forme la plus lumineuse. Bientôt, le scepticisme de vos frères et sœurs endormis laissera place à l’émerveillement, et ce sera le début d’un temps nouveau.

Souriez, vous êtes tellement aimés. Votre monde a tant besoin de votre présence amoureuse. Sachez reconnaître votre grandeur.

Salutations

Le Collectif Ashtar et la Fraternité Universelle


--------------------------------------

Reçu le 16 mai 2008, par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com)

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci


 

Retour à la page précédente