Cessez d'attendre, participez

Par le Commandant Ashtar

Reçu le 18 décembre 2007, par Simon Leclerc



Salutations à vous, chers frères et sœurs sur le parcours de la découverte de vous-mêmes. Vos impatiences sont notables d’où nous vous observons. Il est évident que vous êtes considérablement testés en cette période actuelle, vous demandant tous si vous n’êtes pas en pleine psychose collective et individuelle. Et si c’était le cas.

Si je vous annonçais en ce jour que vous nagez en plein délire et ne faites que fantasmer sur un monde idéal illusoire pour vous distraire de vos responsabilités quotidiennes. Est-ce que ceci vous satisferait davantage ? Vous auriez alors la confirmation que vos proches «terre à terre» avaient raison. Vous pourriez leur annoncer la grande nouvelle : vous aviez tord de croire à toutes ces incohérences alors qu'eux avaient raison de tenter de vous en dissuader.

Vous sauriez alors que vous avez rêvé et été manipulés par des êtres vous laissant miroiter un monde idéal pour vous distraire de vos préoccupations quotidiennes et vous faire fuir votre tristesse existentielle. Enfin, vous pourriez mettre une croix définitive sur toutes ces illusions et retourner à la «vraie vie». Enfin, vous seriez débarrassés de cette continuelle recherche de ce qui est juste et de ce qui ne l’est pas, du bon et du mauvais messager. Vous n’auriez même pas à vous demander si c’est véritablement Ashtar qui vous transmet ce message, car vous sauriez que c’est nécessairement un imposteur, qu’il n’y a que ce qui est ressenti par vos cinq sens humains qui est vrai. Enfin, ce serait fini, la pause serait terminée. On retourne à la «vraie vie» et on oublie tout. Ce n’était qu’un mauvais rêve. Quel soulagement!

Et maintenant, comment vous sentez-vous ? Soulagé, anxieux, colérique, inquiet, triste, indécis ? C’est pourtant ce que vous nous transmettez continuellement lorsque vous vous placez en mode d’attente. Nous recevons un message conscient de votre part nous indiquant que vous avez envie que des changements concrets se produisent autour de vous, et en même temps, vous nous transmettez inconsciemment que vous n’y croyez pas parce que vous émettez une vibration de doute quant à leur véracité. Sachez que nous comprenons votre psychologie humaine et savons que vous fonctionnez avec des preuves concrètes. «Lorsque je verrai, je croirai» est probablement la phrase que nous recevons le plus souvent.

Chers frères et sœurs incarnés, entendez nos mots ici : l’attente n’existe pas. Attendre après quoi ? Après vous ? Dès que vous vous placez en mode d’attente, vous réduisez l’ampleur de qui vous êtes et négligez votre capacité à collaborer à la création de ce monde idéal que vous souhaitez tant voir apparaître concrètement autour de vous. Lorsque vous attendez, l’Univers attend également. L’Univers attend après vous puisque vous êtes ces Dieux qui avez choisi de vous incarner sur ce plan de conscience pour apporter les changements concrets à cette humanité. Alors si vous, qui êtes conscients et transportez les germes du Nouveau Monde, attendez qu’il se manifeste, alors c’est tout l’Univers qui attend.

Nous savons chers êtres que les structures en place ne sont pas toutes réceptives à accueillir vos visions des nouvelles façons de faire et de vivre plus harmonieusement en communauté. Nous savons également que votre système politique actuel ne stimule pas les Êtres de cœur à s’y engager. Nous le savons chers Êtres et ce n’est pas à ce niveau que vous êtes tous invités à participer (certains le font, mais ce n’est pas le mandat de tous). Cependant, lorsque vous devenez sarcastiques et réduisez les informations qui vous sont transmises à «quand» et «où», vous oubliez que vous faites partie de l’équation, chers collaborateurs.

Vos doutes et vos impatiences ne nous affectent point car nous les comprenons fort bien et les observons dans leur contexte (vous avez besoin de voir, nous le savons). Cependant, ils affectent la conscience collective de votre humanité en réduisant l’intensité du mouvement de changement en cours. Nous ne pouvons que constater que durant ces périodes, vous négligez de nourrir votre conviction et votre capacité d’intervention.

Nous vous avons tant de fois mentionné que vous êtes des créateurs. Si les êtres conscients de votre humanité cessent de nourrir le mouvement de changement actuel, qui le fera ? Entendez ces mots chers frères et sœurs incarnés, vous êtes à la source des changements en cours. Nous ne faisons que répondre à votre invitation, soutenue par votre propre lumière et votre intensité. Nous ne pouvons aller plus rapidement que la conscience collective de cette humanité ne nous le permet.

Concrètement, ce que nous vous invitons à offrir à cette humanité est fort simple, et pourtant, plusieurs d’entre vous le négligent. En cette période intense de la Noël où l’énergie christique de votre frère Sananda sera particulièrement amplifiée sur cette terre, offrez un cadeau fort simple et hautement attendu à la conscience globale de cette humanité, soit la conviction.

L’arrivée de vos Frères et Sœurs des Étoiles ne se fera pas sans transformer la conscience globale de cette humanité. Au lieu d’attendre que les événements pour s’y rendre se manifestent, participez-y. Nous ne parlons pas d’une simple visualisation mais d’une véritable implication de votre Être à l’intérieur de votre processus créateur.

Connectez-vous d’abord avec l’énergie de votre Je Suis Véritable, ressentie au niveau de votre Hara (situé juste en dessous du nombril). Cette énergie est associée à la conviction, conviction d’être de nature universelle, d’être créateur. Connectez-vous profondément à cette énergie et ressentez que vous êtes au centre de l’Univers, au cœur de votre Univers. Ressentez votre capacité d’intervenir, de contribuer positivement aux transformations actuelles. Ressentez que vous êtes au centre des changements en cours, que tout dépend de vous, que l’Univers attend votre signal. Ressentez profondément votre lien avec le Tout, ressentez la conviction d’y participer. Ne croyez pas nos paroles, ressentez-les.

Une fois ce lien très présent à l’intérieur de vous, voyez-vous concrètement au cœur des transformations. Dans quel local êtes-vous lorsque vous expliquez aux gens de votre communauté que l’effondrement des structures en place est bénéfique et attendu ? Quelle réaction ont-ils lorsque vous leur expliquez que de nouvelles technologies connues de vos gouvernements actuels mais cachées aux citoyens «ordinaires» pour des raisons (prétextes) de sécurité nationale vous sont maintenant révélées ? Qui est à vos côtés lorsque vous accueillez vos proches en état de choc de constater à quel point ils ont été manipulés par les structures en place ? Arrivez-vous à calmer leur colère ?

Quels vêtements portez-vous lorsque vous expliquez à vos voisins que les vaisseaux volants qu’ils aperçoivent dans le ciel sont habités par des membres de leur famille élargie ? Qui est à vos côtés lorsque vous saluez et accueillez vos Frères et Sœurs des Étoiles venus vous rencontrer ? Est-ce que ceci se passe dans vos centres urbains, en région rurale, au sommet d’une montagne, sur la mer ? Quels sont les premiers mots que vous prononcez ? Quelles sont les paroles que vous entendez ? Les entendez-vous intérieurement ou extérieurement (nous utilisons surtout la télépathie) ? Est-ce le jour, le soir, la nuit ?

L’invitation n’est pas de développer un scénario ultra précis qui suscitera par la suite des attentes en vous, mais de nourrir la conviction. En ressentant que vous êtes au cœur des transformations, vous n’êtes plus dans le doute et l’attente, vous créez les changements et y participez. Cet exercice à l’apparence banale vous place directement au centre de votre parcours d’Être créateur de votre vie.

Si vous le souhaitez, nous vous accompagnerons individuellement dans cette expérience en amplifiant vos créations. Vous êtes les créateurs qui donnez la direction à la manifestation, et de notre côté, nous collaborons à vos mouvements individuels en amplifiant vos créations. Voilà le véritable sens de la collaboration. Nous ne venons pas vous sauver, vous vous sauvez vous-mêmes. Nous répondons à vos signaux individuels. Nous sommes au service de cette humanité en transition.

Vous existez au delà de vos corps physiques, chers Êtres incarnés. Nous avons régulièrement des entretiens avec vous dans vos périodes de sommeil alors que vous venez tous nous visiter dans vos formes plus subtiles. Pensez-vous véritablement que vous venez nous voir pour nous inciter à aller plus rapidement ? L’image est intéressante : Les Dieux incarnés viennent nous annoncer à quel point ils sont épuisés d’attendre après eux-mêmes. Quelle ironie!

Lors de ces visites, vous êtes très participatifs chers Êtres, vous n’êtes point impatients. Vous savez que le processus suit son cours et vous nous questionnez sur les actions que vous pouvez individuellement prendre pour faciliter le tout. Et lors de votre «retour à la vie humaine», vous nous demandez ensuite pourquoi nous n’allons pas plus rapidement. Intéressant, n’est-ce pas!

Soyez participatifs dans cette période cruciale actuelle. Vous êtes au centre de ces transformations, vous en détenez les clés. N’attendez plus, participez. Votre cœur sera alors réjoui du parcours car vous saurez intuitivement que vous y êtes pleinement impliqués. Et lorsque vous observerez concrètement les premiers signes extérieurs de vos créations, vous sourirez en sachant que vous êtes individuellement et collectivement à l’origine de ces changements. Par amour pour l’humanité, vous offrez ce présent à vos frères et sœurs incarnés, ainsi qu’à tout cet Univers, qui ne peut que se réjouir de recevoir tant d’amour en provenance de cette magnifique planète bleue.

Nous avons reçu un questionnement précis en lien avec le continent africain. Sachez que celui-ci est véritablement au cœur des guérisons en cours et à venir car ce peuple est en résonance directe avec la matrice de la Terre-Mère. Ce continent est l’expression de ce que votre terre a vécu et la guérison de cette humanité devra nécessairement passer par la guérison de ce peuple, et par extension, de tous les humains.

Nous saluons votre contribution aux transformations actuelles. Votre Terre-Mère vous remercie également de votre amour et de votre aide. Vous êtes tendrement aimés, tous individuellement et collectivement.

Votre frère Ashtar et la Grande Fraternité Universelle, votre famille.

--------------------------------------

Reçu le 18 décembre 2007, par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com)

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci


 

Retour à la page précédente