Le masque des envahisseurs

Par le Collectif Ashtar
Reçu le 21 mars 2009 par Simon Leclerc






Salutations à vous, chers enfants de la Terre,

Nous sommes à vos côtés afin de servir vos Êtres, dans une envie continuelle de partager avec vous des connaissances qui éveillent votre sagesse intérieure. Ces connaissances proviennent toujours de vous, mais elles sont parfois inspirées de sources en apparence extérieures. Celles-ci accèdent à la sagesse enfouie à l’intérieur de vos Êtres, pour en quelque sorte vous la représenter dans des formes plus malléables et palpables. Ceci facilite la connexion avec cet aspect de vous pour lequel tant d’humains sont encore voilés, séparés.

Voilà que maintenant, les voiles interdimensionnels se sont amincis, réduits. Ceci permet aux Êtres d’accéder à des aspects d’eux beaucoup plus vastes, qui vivent à l’intérieur de leurs cellules. Auparavant, ils n’y avaient accès que par les songes et quelques états de conscience altérés. Maintenant, il est possible pour un humain d’intégrer sa conscience christique Je Suis d’une façon très accélérée, au point de fusionner avec elle. Par extension, le collectif Terre bénéficie aussi de cette augmentation énergétique individuelle, et l’ensemble de cette humanité est alors stimulé à faire ce saut de conscience tant attendu vers l’avant.

Le retour de l’ancien monde
Tout cela nous amène maintenant à la période actuelle qui est, selon toute vraisemblance, ce que vous pourriez humainement nommer « le calme avant la tempête ». Au niveau divin, nous allons la nommer « la préparation avant la grande bascule du Nouveau Monde » ou, si vous préférez, « la bascule du retour de l’ancien monde ».

Ce monde où vous habitez a été conçu à la base pour être un véritable paradis terrestre. Mais en cours de route, il a basculé dans un espace où la dualité s’est séparée de son centre. N’entendez pas ici que vous en êtes les victimes, cela faisait partie d’un choix d’apprentissage de l’Âme collective humaine. Mais alternativement, cette dualité en opposition a fait en sorte que vous avez successivement partagé les rênes du pouvoir avec les deux polarités : parfois avec la lumière et parfois avec l’ombre. Votre passé connu, et surtout celui inconnu - beaucoup plus important - présente ces états de fait. Voilà donc que ces deux mouvements ont tour à tour proposé leur domination au monde, se présentant comme étant le plus fort des deux et jugeant évidemment l’autre aspect.

La vie incarnée impure
Aujourd’hui, la dualité se présente de nouveau, mais sous un regard différent. Voici revenue l’opportunité de créer ce paradis sur Terre, celui qui intègre à la fois l’Être humain humain, et l’Être humain divin. Ces deux aspects n’ont plus besoin de s’opposer l’un et l’autre, comme il a été le cas pendant tant d’années et de siècles.

L’intention était noble à la base. Les Êtres ont jugé l’humain parce qu’ils voulaient honorer le divin. Ils ont considéré la vie incarnée comme étant impure, croyant ainsi se rapprocher de Dieu. Ce faisant, ils ont plongé cette humanité dans l’ombre d’elle-même, se traînant eux aussi dans cette « descente ». Ils ont alors laissé derrière eux tout un aspect de la création qui s’est vu privé de la lumière du divin, puisqu’il a été considéré comme étant souillé.

De nouvelles aventures
Et maintenant, ce mouvement est à s’équilibrer au niveau du cœur, parce que l’expérience de la dualité a été comprise. Au niveau de l’Âme, les Êtres ont aussi fait le choix d’appeler à eux de nouvelles aventures qui les conduiront aux confins des Univers. Celles-ci ne seront plus basées sur un rejet ou un jugement de l’incarnation, mais plutôt sur une inclusion de tous les aspects incarnés.

Le collectif des Êtres humains se joindra à l’Univers pour collaborer à la reconstruction du vaisseau Terre. Cette expérience passera d’abord par la reconstruction de chaque vaisseau individuel, et par extension, c’est tout le vaisseau Terre qui deviendra le paradis terrestre prédit par vos plus grands prophètes.

La renonciation et le sacrifice
Cette reconstruction de votre monde est au cœur d’un grand mouvement vers l’avant. Les humains, collectivement, sont appelés à retourner vers la voie du milieu, celle qui inclut tout, sans opposition et sans jugement. Cette voie les ramène dans un espace très vaste où tout peut exister, puisque rien n’est sacrifié dans la création. L’évolution peut alors suivre son cours et aller vraiment vers l’avant.

Cette notion de renonciation et de sacrifice est au cœur de nombreux heurts chez les humains. Ceux-ci ont cru à tort que pour devenir purs, parfaits et lumineux, ils devaient se séparer de leurs impuretés, de leurs imperfections et de leurs ombres. Cette vision dualiste est encore très mal comprise chez une majorité d’humains, mais jusqu’à récemment [le temps est très relatif dans l’Univers], elle l’était presque autant dans l’Univers.

Une expérience relativement nouvelle
Il faut comprendre que la dualité est une expérience relativement nouvelle dans la création. Par amour et en service pour la Source, les Êtres voulaient la vivre afin de stimuler l’évolution. Mais aucun manuel d’instructions n’avait été conçu à la base pour accompagner cette exploration. Lorsque les humains sont venus vivre l’incarnation sur Terre, ils n’avaient pas à l’intérieur d’eux les outils pour comprendre la dualité. Il leur fallait l’explorer pour la saisir et l’intégrer.

Vous comprenez aujourd’hui que l’ombre et la lumière sont deux aspects d’un tout qui se complètent dans la matière, pour mieux se refléter mutuellement. Une fleur colorée poussant sur un terreau sombre se démarque ainsi de son fond plus terne. Son environnement ne la ternit pas au contraire, il lui permet de reluire davantage. La dualité a pour ultime objectif de ramener les Êtres en leur centre, là où la connaissance et l’expérience permettent la véritable évolution. Mais elle a été si souvent impliquée au cœur des conflits humains, que les Êtres en sont venus à croire que sa forme actuelle était normale et essentielle à la vie sur Terre.

L’opposition et les obstacles
La dualité, certes, accompagne la vie terrestre. Mais sa non-compréhension, ou la difficulté de comprendre son sens sacré, est à l’origine des oppositions chez les humains. Lorsqu’ils ont rencontré les obstacles dans l’incarnation, au lieu de réaliser qu’il s’agissait d’aspects d’un tout qui cherchaient à s’exprimer, ils ont plutôt maintenu les voies d’opposition, de concurrence et les compétitions. Ceci a stimulé la séparation, au lieu de suggérer ultimement la proposition d’union.

Rappelez-vous que cette dualité n’avait jamais été expérimentée auparavant dans cette forme. Réagissant à elle, les Êtres se sont alors séparés d’eux-mêmes en voulant s’en éloigner. Ainsi affaiblis et tentant de retrouver leur lumière, ils se rendaient bien compte qu’ils n’en avaient plus la capacité. Ce n’est pas parce qu’ils n’étaient pas habilités à retourner vers la lumière. Mais ils le faisaient dans l’intention de ne présenter que leur pureté, séparée de leurs impuretés. C’est là tout le drame - s’il y a un drame - de l’expérience humaine.

Le « nettoyage »
Parce qu’ils se sont inconsciemment séparés d’aspects d’eux-mêmes, les humains dans l’ensemble ne ressentent plus qu’ils font partie de l’Univers et qu'ils sont reliés à la Source. Voulant y retourner, consciemment ou inconsciemment, ils s’acharnent encore plus intensément à « nettoyer » leurs impuretés, ce qui les atrophie encore plus, au lieu de les rapprocher du but.

L’intention consciente ou inconsciente de tous les Êtres est de « réintégrer » ultimement la Source. Mais en réalité, ils s’en éloignent davantage s’ils se séparent d’eux-mêmes pour mieux se présenter à la porte. Ils constatent rapidement que les impuretés qu’ils mettent de côté reviennent les hanter dans des formes d’envahisseurs extérieurs. Cette situation les amène à nourrir encore plus intensément l’interprétation que ces envahisseurs appartiennent au plan terrestre sombre, alors que dans le paradis céleste lumineux, ils n’existent pas.

Les envahisseurs
Vous connaissez tous des Êtres qui sont perpétuellement victimes de leur vie, expérimentant des situations qui semblent continuellement se répéter pour eux. Peut-être vous reconnaîtrez-vous ici ?

Toutes les formes d’envahisseurs extérieurs, quels qu’ils soient, sont magnétisées par l’Être qui les subit. Et s’il se positionne en victime de ses ombres, celles-ci sont alors nourries avec plus de force par son inconscient, qui va alors chercher à le ramener dans un état d’équilibre. Pour ce faire, l’inconscient intensifiera les ombres jusqu’à ce qu’elles soient démasquées. La voie naturelle de la guérison et de la résolution de tous les conflits, tant avec soi qu’avec l’extérieur, se trouve dans le changement de regard face à ceux-ci. Est-ce que ce regard sera amoureux, ou s’il sera réprobateur, conflictuel et craintif ?

Le paradis terrestre
Chers amis incarnés, comprenez que la Terre a comme ultime destin d’être ce paradis terrestre tant désiré. Vous n’avez pas à quitter la Terre pour y accéder, vous y êtes. En rectifiant votre vision de la dualité, vous reviendrez à une voie d’équilibre qui inclut tout ce qui est, même l’inacceptable et l’incompréhensible. Et enfin, cela deviendra acceptable et compréhensible, parce que vous comprendrez alors ces événements. Ceux-ci sont divinement mis en scène par vos Âmes pour vous amener au fond de vous-mêmes, à l’extrême de la dualité, pour comprendre que derrière ces masques apparemment horribles, se cachent aussi Dieu, la Source de toute vie, et l’amour.

L’intégration de la souffrance
Naîtra sous peu sur votre Terre une qualité d’amour jamais observée auparavant. Un amour-déité qui associe la connaissance à la pureté d’Âme, ramenant les Êtres vers un plus grand équilibre intérieur. Ce faisant, ils intégreront davantage d’amour et de compréhension envers eux-mêmes et envers leurs frères et sœurs incarnés.

Les Êtres auront capté la futilité de la souffrance humaine et comprendront alors son ultime message. Elle n’est plus un élément à juger et à combattre avec force. C’est un aspect de Dieu qui n’a pas encore été intégré dans la création et qui cherche maintenant à y revenir, pour s’équilibrer.

La souffrance n’est pas non plus à considérer avec détachement et nonchalance, puisqu’elle implique bel et bien des Êtres dans des défis de vie. Mais en même temps, si ces derniers ne s’ouvrent pas à capter la Lumière de vie derrière cette souffrance, ils se privent de son pouvoir guérisseur. Ils oublient que dans la dualité, deux polarités cohabitent et se complètent, mais n'ont pas pour objectif de s'opposer.

Revenir au centre
En revenant au centre d’eux-mêmes, les Êtres comprennent l’inutilité du combat et ouvrent alors la porte à la Lumière de vie, celle qui viendra transformer totalement l’incarnation.

Aucun Être n’est destiné à vivre éternellement dans l’ombre, ni dans la lumière séparée de l’ombre. Toute particule de vie dans la dualité, dans la matérialité, va ultimement chercher à retourner vers la Source. La porte d’entrée, c’est la voie du milieu, celle située au centre de la vie, ni dans l’ombre, ni dans la lumière. C’est la Lumière de vie qui balaie tout sur son passage. Celle-ci soutient la vie et permet son déploiement, sans jugement, sans limites et sans interprétation. C’est une lumière qui est conscience, amour et harmonie en mouvement.

Une période intense
La période à venir en est une d’une extrême intensité. Jamais auparavant les humains n’auront été confrontés avec autant d’insistance à leurs ombres, et à leurs lumières. Et certes, les Êtres en général n’ont pas de difficulté à accueillir leurs aspects lumineux, mais nous pourrions dire qu’il en sera fort autrement pour leurs aspects ombrageux. Ceux-ci seront magnétisés plus intensément à l’extérieur, lorsque les Êtres ne voudront pas les accueillir. Et jamais les envahisseurs extérieurs n’auront été aussi présents que durant cette période.

Vous observerez des Êtres entrer dans des réactions parfois extrêmes, où leur équilibre de vie sera perturbé par de nombreux irritants extérieurs et intérieurs. Durant cette période, les Êtres ne seront pas pourchassés par le diable, ou l’ombre (certains le croiront). Mais leur lumière sera si intense qu’elle ne leur permettra plus d’être dans l’ombre d’eux-mêmes.

La Lumière de vie
En apparence, l’ombre sera présente planétairement. Mais au-delà des apparences, vous comprendrez que c’est la Lumière de vie qui est à l’œuvre, et que cette lumière recherche l’équilibre et tend à ramener tous les Êtres au centre d’eux-mêmes. Pour un temps, elle va stimuler les résolutions de l’ombre, puisque c’est l’aspect de la polarité qui est le plus mal en point et le plus mal compris en ce moment chez les Êtres.

Ceux qui marchent actuellement sur la voie de l’inconscience seront invités à s’ouvrir aux clés leur permettant de démasquer leurs envahisseurs. Mais s’ils ne les acceptent pas, ils subiront les situations. Ce faisant, ils s’exposeront à une augmentation des envahisseurs, et ce, jusqu’à ce qu’ils acceptent de lâcher prise et d’accueillir l’ultime vérité. Et celle-ci se fera très insistante, nous pouvons vous le confirmer.

Vos Âmes préparent ce rendez-vous depuis tant de siècles, elles ne relâcheront pas l’intensité rendue si près du but. Alors vous qui savez, nous vous invitons à vous préparer à accueillir et accompagner vos frères et sœurs incarnés. Car pour plusieurs d’entre eux, ce sera le choc de leur vie. Un choc lumineux, nous entendons, mais ce sera tout de même un choc.

Nous vous saluons et vous remercions d’avoir passé ce temps en notre compagnie. Nous allons maintenant compléter ce message et quitter cette forme de communication, mais si vous le souhaitez, nous demeurerons à vos côtés encore quelque temps.

Nous apprécions la compagnie de nos frères et sœurs humains. Ils nous rappellent jusqu’où peut aller un Être, par amour pour la Source. Et cela est magnifique.

Salutations à vous

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle


--------------------------------------

Reçu le 21 mars 2009 par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com)

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci


 

Retour à la page précédente