Assumez votre rôle

Par le Collectif Ashtar
Reçu le 23 mai 2008, par Simon Leclerc



Salutations à vous, chers enfants de la terre,

Nous vous remercions de nous accueillir parmi vous en ce jour. Si vous portez une attention particulière aux fréquences vibratoires qui accompagnent ce message, vous allez ressentir que leur rythme vous rappelle la Famille. N’est-ce pas merveilleux de constater qu’il est si facile de vous reconnecter consciemment avec vos origines universelles. Ne cherchez pas une occasion mystique ou un rituel sacré élaboré, c’est votre intention de vous connecter qui crée le mouvement. De notre côté, nous ne faisons que répondre aux invitations qui nous sont transmises.

Nous sommes si heureux de vous côtoyer, nous apprenons tant à vos côtés. Et lorsque vous nous transmettez des invitations conscientes, nous pouvons à ce moment interagir plus intensément avec vous puisque nous en sommes alors autorisés par votre Âme. Il arrive parfois que l’invitation nous soit transmise directement de l’Âme, mais à ce moment, ce sera dans un but initiatique afin de vous accompagner dans un passage particulier, que vous en ayez consciemment fait la demande ou non. Mais dans la plupart des cas, la loi du libre-arbitre implique que nous ne pouvons interférer avec votre liberté de choisir.

Certains Êtres nous transmettent «mais vous devriez savoir que j’ai besoin d’aide puisque vous voyez tout, je n’ai pas à vous le mentionner». Alors nous sourions et tentons subtilement, en collaboration avec vos propres Guides individuels (qui sont liés par la même règle que nous, mais certaines «transgressions» leur sont permises), de vous rappeler que nous sommes au service des Dieux créateurs que vous êtes. Si les Dieux n’orientent pas le mouvement dans la matière, comment pourrions-nous le faire à votre place.

Nous sommes certes conscients de ce que vous vivez et de vos défis quotidiens. Mais comprenez en même temps que vous ne pourriez véritablement proclamer votre Maîtrise, si le «retour à la maison» était totalement pris en charge par les Consciences Amoureuses de cet Univers. Il y a certes une cocréation qui est en jeu, mais ce terme implique une collaboration, et non une aide offerte unilatéralement.

Ceci nous amène au thème central de ce message qui concerne le rôle que vous avez accepté de jouer, sur le parcours du «retour à la maison». Le processus de cocréation existe certes entre vous et les Consciences Amoureuses de cet Univers, mais cette collaboration est le reflet extérieur (bien que non visible à vos yeux) d’une collaboration beaucoup plus intime qui a lieu entre votre Âme et l’Être incarné que vous êtes. Ce duo est au centre de votre parcours évolutif vers le Nouveau Monde (qui n’est pas un lieu mais un état d’être), et nous aimerions en ce jour vous apporter quelques précisions additionnelles sur le sujet.

Nous dirions qu’ultimement, le Nouveau Monde en création n’est pas celui d’un duo, mais plutôt celui de la trinité parfaite, celle qui relie l’Âme et l’Esprit au niveau du Cœur. L’Âme supporte la matrice de vie de cet Univers, l’Esprit oriente la création dans la matière et le Cœur imprègne cette création du pur Amour Divin. Quelle perfection! Vous êtes cependant confronté en ce moment à une forme d’hésitation apparente dans cette manifestation. Nous aimerions vous inviter maintenant à un ultime mouvement d’expulsion de cette création dans la matière.

Pendant de nombreuses années, vous avez été invité à manifester le Nouveau Monde sur terre, celui de vos rêves les plus grandioses, à partir d’un espace associé à l’imaginaire, à la visualisation consciente. Dans cette ultime collaboration avec les Consciences Amoureuses qui vous accompagnent dans la matière, vous avez collectivement créé une réalité parallèle concrète et tangible incarnant, en terme de potentiel, toutes les qualités de ce Nouveau Monde rêvé. Voilà un merveilleux accomplissement! Vous y êtes maintenant à ce rendez-vous sacré, rendez-vous avec vous-même et avec cet Univers amoureux.

Cependant, il faut bien comprendre que ce Nouveau Monde existe déjà dans une réalité parallèle. Mais celle-ci ne descendra pas du ciel comme une couverture céleste pour se superposer à l’ancien monde. Ce Nouveau Monde émerge actuellement de vos entrailles, de la base de votre Être incarné, comme un enfant qui émerge du ventre de sa mère. Vous êtes au centre de sa mise au monde.

Cet élément fondamental vous échappe en ce moment car plusieurs nourrissent encore l’impression que l’Univers est en train de créer votre Nouveau Monde idéal pour vous (et nous dirions «sans vous») : une impression qu’à un moment donné, votre création vous sera «livrée» et qu’il ne vous restera plus qu’à aller la «cueillir» au comptoir postal universel. Cette perception erronée émane d’une impression d’impuissance que vous portez encore en vous et qui a de la difficulté se transformer.

L’un des grands pièges que vous rencontrez dans l’incarnation est celui du sentiment d’impuissance. Il est certes évident qu’en observant rationnellement votre monde et ses sept milliards d’habitants, vous aurez de la difficulté à concevoir l’impact que vous pouvez avoir au niveau du collectif. Et pourtant, rien n’est plus puissant que l’Amour qui émane de votre Cœur. Lorsque cet Amour est orienté et dirigé dans la matière, rien ne peut l’arrêter.

En tentant de définir le monde spirituel à partir de vos paramètres terrestres limités, vous ne pouvez véritablement percevoir l’ampleur de ce que vous êtes. Le monde du rationnel vous sert bien dans la matière (lorsqu’il ne prend pas toute la place), mais s’il est utilisé pour définir le monde des Esprits, alors plus rien n’a de sens. C’est comme si vous tentiez d’insérer un éléphant dans une chaussure. La portion qui y entrera sera nécessairement limitée. Le problème débute lorsque cette portion limitée sert de base pour définir le tout.

Ne cherchez pas à comprendre avec votre intellect votre grandeur, vous allez vous y perdre. Ressentez-la avec le Cœur. Cependant, rappelez-vous que pour qu’il y ait une véritable présence au Cœur et une émanation d’Amour, il doit y avoir une présence au corps. La présence au corps débute par une présence au Hara, ce centre énergétique localisé sous le nombril. C’est le point d’ancrage de votre Âme dans la matière, le lieu énergétique qui vous relie à la Matrice de vie de cet Univers. Nous avons mentionné à plusieurs reprises que ce centre est à la fois le plus important et le moins bien compris de l’incarnation. C’est à partir de ce centre en vous qu’émerge actuellement le Nouveau Monde en création.

Nous le répétons, le Hara est le point d’ancrage de l’Âme dans la matière. C’est aussi à partir de ce centre énergétique que l’énergie kundalinique émerge, lors du processus ascensionnel. Une présence au Hara conduit nécessairement à une plus grande présence à Soi dans l’incarnation, dans le corps physique, et ultimement, à une plus grande présence au Cœur.

Plusieurs croient que l’énergie du Cœur est au centre de l’incarnation et cela n’est point erroné. Mais sans la présence au Hara (et au corps, par extension), il ne peut y avoir de véritable présence au Cœur. Voilà un principe fondamental de l’incarnation.

Pour bien ressentir votre Hara, dirigez consciemment votre respiration dans votre bas-ventre et ressentez la puissante énergie créatrice qui s’en dégage. En la laissant ensuite monter à l’intérieur de vous, elle viendra rééquilibrer vos autres centres énergétiques, incluant l’énergie du Cœur. Lorsqu’elle atteint le troisième œil, il y alors fusion du duo Âme-Esprit dans la matière (l’Esprit étant associé au troisième œil). C’est à partir de cet espace en vous qu’une présence au Cœur prend tout son sens et vient ainsi former la parfaite Trinité Divine Âme-Esprit-Cœur (ou Âme-Esprit-Corps).

Comme nous le mentionnions, le Nouveau Monde existe déjà dans une réalité parallèle à la vôtre et chacun d’entre vous peut le ressentir actuellement, dans vos moments de paix intime avec vous-même. Le Nouveau Monde, vous y êtes dès que vous entrez dans cet espace de félicité intérieure. Cette réalité existe déjà sur un autre plan de conscience, et vous vous y connectez de plus en plus intensément maintenant.

Pour que ce Nouveau Monde ait pu prendre forme dans cette réalité parallèle, il a été essentiel que suffisamment d’Êtres conscients y collaborent, en offrant leur contribution individuelle amoureuse à cette immense mosaïque cosmique. La trinité Âme-Esprit-Cœur du collectif humain, amplifiée par la présence consciente des Travailleurs de la Lumière que vous êtes, a offert à la Matrice Universelle de vie l’orientation nécessaire pour que le Nouveau Monde se manifeste concrètement. Voilà qui est merveilleux.

Le Nouveau Monde existe vraiment, vous pouvez tous le ressentir en ce moment même. Mais s’il existe dans une réalité parallèle à la vôtre, celle-ci n’est pas un espace physique défini que vous pouvez atteindre extérieurement. C’est un espace qui vit en vous, dans vos entrailles. C’est une réalité tangible, aussi concrète que le sont votre soleil et vos nuages. Mais cette réalité est en vous.

Vous avez fécondé le Nouveau Monde. Vous êtes donc son géniteur et vous le portez collectivement à l’intérieur de vous tous. Il faut le reconnaître maintenant. Tant que vous concevrez le Nouveau Monde comme une réalité extérieure que vous «souhaitez» voir se manifester dans la matière, elle demeurera dans un espace éthéré.

Rendez grâce à l’Être d’Amour que vous êtes et reconnaissez votre paternité-maternité dans cette merveilleuse création cosmique. Vous êtes tellement puissant, sachez le reconnaître. Assumez votre rôle de cocréateur divin et proclamez votre manifestation. La gestation a suffisamment duré, laissez le Nouveau Monde émerger de vos entrailles maintenant. Sentez-le naître, il est prêt à émerger.

Des centaines d’incarnations vous ont permis de vous présenter à ce rendez-vous sacré. Le rendez-vous que vous attendiez depuis votre naissance est maintenant arrivé, vous y êtes. Assumez votre rôle de père-mère et expulsez votre création, insufflez-lui la vie. L’Univers n’attend que votre ultime poussée. Allez-y, vous y êtes. Nous ne pouvons le faire à votre place. Ressentez nos paroles à l’intérieur de vous. N’en faites point que des mots stimulants, vivez-les, ressentez-les, incarnez-les.

Chers enfants de la terre, vous avez attendu si longtemps pour cette ultime transformation de votre monde. Laissez émerger en vous le Nouveau Monde, celui de vos rêves les plus fous. Vous verrez alors apparaître des manifestations concrètes de la présence d’un Univers conscient et amoureux sur terre. Si jusqu’à présent, cette expérience n’était réservée qu’à ceux qui choisissaient d’y croire, nous dirions que lorsque Dieu (vous), par votre entremise, entrera concrètement dans la matière à travers ce Nouveau Monde, le scepticisme laissera place à l’émerveillement.

Sachez reconnaître votre rôle central dans la transition actuelle et assumez-le. Votre monde a tellement besoin de vous.

Vous êtes nos Frères et Sœurs incarnés et nous vous aimons tendrement. Nos retrouvailles concrètes dans la matière ne sauraient maintenant tarder (nous savons que cette idée vous réjouit).

Salutations

Le Collectif Ashtar et la Fraternité Universelle


--------------------------------------

Reçu le 23 mai 2008, par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com)

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci


 

Retour à la page précédente